Archive de textes proposés (Armée)

Aller en bas

Archive de textes proposés (Armée)

Message  Armor le Mer 22 Avr - 22:47

Armor a écrit:
CODEX Militaire de l’Armée Angevine



Préambule


Par le présent texte, nous membres de l’État Major angevin, définissons la structure de l’Armée ainsi que les règles nécessaires à son bon fonctionnement. L’Armée Ducale a pour but de servir et défendre le Duché d’Anjou ainsi que l’ensemble de ses habitants. Chaque membre de cette armée est soumis à ce CODEX et se doit de le respecter. Nul ne doit en ignorer les fondements.


I – De la composition

L’armée est divisée en cinq régiments répartis dans cinq casernes différentes. Chaque caserne aura la charge d’une ville d’Anjou, excepté le régiment d’élite qui aura la charge d’accomplir les mission hors duché et d’intervenir en cas d’urgence si les autres régiments sont insuffisant à assurer leur rôle.


II – De l’organisation

Chaque régiment est sous les ordres directs d’un Lieutenant. Chaque régiment est composé d‘escouades de maximum huit soldats (un sergent et sept soldats réguliers). Chaque lieutenant est responsable de l’organisation et de la dynamique de sa caserne.

1- Rôle de chaque Caserne

La Caserne de Saumur aura la charge du Corps de Cavalerie
La Caserne de La Flêche aura la charge du Corps d’Archerie
La Caserne de Craon aura la charge du Corps de Fantassins et Lanciers
La Caserne d’Angers aura la charge du Corps du Génie et de Ballistique

Toute recrue se verra désigné une affectation à son arrivée toujours en fonction de sa ville de résidence.

2- Escouade

Lors de simples missions d’intervention, de reconnaissance ou de sécurité des chemins et routes du duché, seront envoyées les escouades individuellement sous les ordres d’un sergent qui transmettra les ordres de missions à ses soldats. Celui-ci sera responsable de mener à bien sa mission et de s’occuper de ses soldats. Lors d’un ordre de mission les soldats doivent pouvoir être disponibles et organisés dans une lance dans les 24h suivant l’ordre.

3- Armées

Lors d’un conflit impliquant le Duché au complet (ex : Guerre) les escouades sont regroupées en Armées. Suivant l’ordre de mobilisation, les escouades doivent se retrouver dans la ville où l’armée se construit afin d’intégrer celle-ci dans les plus brefs délais (selon la distance à parcourir). Chaque sergent doit savoir quelle armée rejoindre et intégrer. Il se chargera par la suite de transmettre les ordre entre le Chef d’Armée et ses soldats.

4- Discipline

L’obéissance, la discipline et le courage sont des vertus nécessaires à un bon soldat. Tout soldat est soumis au même règlement. Celui-ci est exposé dans Code de conduite des soldats de L’Armée Angevine (À paraître). À son engagement, chaque recrue doit jurer de respecter les lois fondamentales de l’Armée et lors de son passage au rang de soldat, la recrue doit prêter serment de fidélité et de respect du règlement militaire.

La préséance, le bien être et le bon fonctionnement de l’Armée priment sur toute volonté individuelle. Les absences de courtes durée ou les voyage à l’intérieur du Duché sont autorisés du moment où le soldat prévient ses supérieurs.


III – De la Guerre en Anjou et de l’Armée Ducale

En temps de paix le Duc possède une garde ducale, constitué de soldats d’élite et sous les ordres du capitaine (Voir Constitution de la Garde Ducale) ainsi que son Armée régulière. En temps de guerre, le Duc peut faire appel à la population et à la noblesse angevine afin de former l’Armée Ducale. Celle-ci est constituée de la Garde Ducale, de l’Armée Régulière, de l’ensemble des forces armées de la noblesse ainsi que de l’ensemble des volontaires angevins offrant leurs services au Duc pour défendre le duché.

1- Organisation

L’armée Ducale rassemble quatre catégories de compagnie militaire, toutes sous les ordres de l’État Major de l’Armée Régulière.

i) La Garde Ducale
Elle est sous autorité du capitaine, du Commandant des Armées d’Anjou et du Duc. Son fonctionnement et ses règles se trouvent dans la Constitution de la Garde Ducale.

ii) Armée régulière
Elle fonctionne selon les règles de l’armée établie par ce CODEX.

iii) Les Suites Armées
Elle sont régies par une Chartre indépendante de ce CODEX

iv) Les volontaires
Ils sont sous l’autorité du Capitaine qui aura la charge de les organiser et de les diriger dans des groupes afin de compléter ceux ci.


2- Hiérarchie et rôle de chacun

Le Duc est le chef suprême de l’Armée Ducale, il a tous les pouvoirs. Avec le Commandant et le Capitaine ils forment le Haut Commandement. Les lieutenants forment le Moyen Commandement et les Chefs d’Armée le Bas Commandement. Le Haut et Moyen Commandement forment l’État Major. Le temps effectif des charges des membres de l’Armée est de la durée de leur mandat pour le Duc et le Capitaine, jusqu’à remplacement pour les lieutenants et le Commandant et pour la durée des hostilités pour les Chefs d’armées.


i) Le Duc
L’armée est sous autorité suprême du Duc. Cependant il laisse l’entière gestion et organisation de l’armée à un État Major libre d’agir au sein de l’armée comme il l’entend. Seul le Duc a le pouvoir de déclarer la guerre. Un Commandant ou un Capitaine qui déclencherait une guerre sans l’aval du Duc commet un crime de Haute Trahison. De même seuls le Duc peuvent décider la reddition et accepter de conclure une armistice. Si le Duc est dans l’impossibilité d’assurer ses fonctions et qu’un régent est mis en place, l’État Major demandera l’approbation du Régent avant d’agir, avec l'aval du conseil. Celui-ci n’a cependant aucune autorité sur l’Armée.

ii) Le Commandant des Armées (CdA)
Il est le plus haut gradé de l’armée après le Duc. Il est nommé par l’Etat Major et est le chef de l’Armée Ducale. Il est là pour gérer l’État Major et guider l’armée. La décision finale lui revient. Il a tout pouvoir au sein de l’Armée en temps de Guerre. Si ses décisions sont contestées par la majorité de l’État Major, un appel au Duc peut-être fait et dans ce cas le dernier mot revient à celui-ci.

iii) Le Capitaine
Il fait le lien entre l’État Major et le Duc (ainsi que le Conseil) afin de transmettre la volonté de ceux-ci. Il donne la ligne directrice des décisions à prendre (ex : Entrée en guerre, Attaque d’un duché…) et participe aux débats mais laisse la prise de décision stratégique à l’État Major et au Commandant. Il est un conseiller Ducal élu mais il doit faire partie de l'Armée. Le Commandant et le Capitaine peuvent être une même personne.

iv) Le Connétable
Le Connétable est responsable du salaire des soldats. Le Conseil détermine la paye des militaires, et le Connétable est en charge de la distribuer.

v) Les Lieutenants (Officiers)
Ils sont en charge d’une caserne. Ils sont responsables de l’organisation et de la dynamique de celle-ci. Ils ont tout pouvoirs sur leurs soldats. Ils ont la charge de transmettre les décisions de l’État Major à leurs soldats et d’initier les opérations militaires. Ils sont aussi responsables de la présence et de la disponibilité de leurs soldats. Ils sont tenus de connaître l’état de leurs effectifs.

vi) Les Chefs d’Armée
Ils ne sont pas forcément membres de l’Armée, mais sont soumis à ses règles le temps de leur implication. Ce sont des personnes ayant la capacité IG de créer une armée et offrant leurs services au Duc. Ils sont sous les ordres directs du Haut commandement. Ils ne font pas partie de l’État Major. Le rôle est purement IG, ils guident les troupes selon les ordres qui leur sont donnés. Ils ne participent pas à l'élaboration des stratégies, mais peuvent donner leur avis (ex: s’il y a un vote ils n'y participent pas).

vii) Les Instructeurs (Officiers)
Ils ont en charge le centre d'instruction. Ils doivent accueillir les recrues, leurs expliquer le fonctionnement de l'armée et les former en leur enseignant les méthodes militaires. Elle est sous la direction d'un lieutenant, ayant accès à l'État Major. Celui-ci peut avoir à sa disposition des sergents-instructeurs pour le soutenir dans la formation des troupes. (Chaque sergent s'occupe de certaines recrues).


viii) Sergents (Sous-officiers)
Ils sont là pour assister le Lieutenant dans sa tâche. Ils ont la responsabilité d’une escouade et ont tous pouvoirs sur leurs soldats. Ils transmettent les ordres et la volonté de leur lieutenant. Il sont responsable de la discipline et de la présence de leurs soldats.


3- État d’Alerte

En temps de paix, l’Armée aura la charge de missions simple au sein du duché. Chaque soldat est tenu de passer quotidiennement et est prié de ne pas prendre d’emploi avant 12h (Heure Française). L’État d’alerte est déclaré lorsque le duché est impliqué dans un conflit extérieur ou que la sécurité du Duché est menacée et que des opérations militaires de grande envergure vont être déclenchées. La décision de lancer l’État d’Alerte revient au Haut Commandement. Si celui-ci déclare l’État d’Alerte le Duc fait alors appel à la noblesse qui a le devoir de mettre sa Suite Armée a disposition de l’Armée Ducale. Les nobles impliqués doivent alors passer quotidiennement au Quartier Général. Les Chefs d’Armée sont alors nommés par l’EM et les lieutenants transmettent les premières directives pour que les nobles puissent mobiliser leurs troupes rapidement.

4 – Mobilisation et Soldes

Lorsque l’ordre de mobilisation est donné chaque soldat est dans l’obligation de se rendre disponible et de se présenter à son supérieur. Il commencera alors l’intégration de lance ou d’armée selon les ordres donnés dans son escouade. Il devra prendre avec lui de quoi subsister pour quelques jours en cas de besoin.
Les soldats sont payés quotidiennement (Soit en écus ou en rations) lors de l’intégration d’une armée. Lors de missions simples ou de déplacement individuels ou en escouade, aucune solde n’est versée quotidiennement. Le soldat devra donc prendre de quoi subvenir. Le duché s’engage à rembourser la nourriture utilisé au cours de la mission. De plus, un salaire mensuel sera versé mensuellement à chaque soldat en échange de quoi il devra participer à des missions dans la mesure de ses disponibilités et s’engage à être entièrement disponible en cas de Mobilisation Générale.


Fait par l'actuel Commandant des Armées, Armor de Kervanech
En date du 30 juin 1456
avatar
Armor
Vicomte d'Andigné - Seigneur de Boumois

Messages : 59
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archive de textes proposés (Armée)

Message  Armor le Mer 22 Avr - 22:47

Armor a écrit:
Chartre des Droits et Devoirs des Nobles et de leurs Suites Armées


Préambule

Par la présente déclaration, nous octroyons le droit aux nobles d’Anjou, reconnus par l’hérauderie, ayant prêté allégeance au Duc en exercice et vierge de condamnation judiciaire majeure en Anjou, de posséder leurs propres forces paramilitaires ainsi que d’armer leurs vassaux, leur permettant de défendre leur seigneur lorsque celui-ci en fera la demande afin de maintenir justice et sécurité sur son fief. En échange le seigneur s’engage à subvenir aux besoins de ses vassaux pour le temps que ceux-ci ne passeront pas dans leurs champs.

I – De la composition des troupes

L’état des forces de ces Suites Armées pour un même noble est limité au quart de la population angevine. Tout serf au service d’un noble est considéré comme son vassal. Un étranger peut prêter serment d’allégeance à un noble angevin à l’unique condition où celui-ci se porte garant de son vassal en terre d’Anjou. Lorsque qu’un noble est suzerain d’un autre noble, il peut demander à celui-ci de faire appel à ses troupes pour compléter ses propres forces, cependant il ne possède aucune autorité directe sur les troupes de son vassal, tout ordre passe par celui-ci.

Ces compagnies nobiliaires sont en marge de l’armée ducale et ne répondent pas à la hiérarchie martiale, exception faite lorsqu’un noble met ses gens d’armes à disposition du Duc dans cette même armée ducale afin de servir et de défendre le Duché d’Anjou et l’ensemble des angevins, et d’apporter un soutien au maintien de la Paix ou de la sécurité de nos concitoyens.

II – De l’organisation et du rapport entre les Unités

Chaque noble est responsable de l’organisation et de la gestion de sa Suite Armée face à son suzerain. Un noble et sa suite armée sont considérés comme une unité dont il est le chef. Il est responsable de la communication des informations entre son suzerain et son unité. Un vassal est sous l’autorité directe de son suzerain, de même un noble est sous l’autorité directe d’un autre noble suzerain et/ou ultimement sous autorité du Duc en fonction. Il s’agit d’une organisation para militaire, donc en marge de l’armée et a pour but d’aider celle-ci.

1- Les Unités simples

Il est à la discrétion du noble d’organiser comme bon lui semble en son castel une tour de garde ou ses gens d’armes pourront se réunir et où il pourra leur communiquer les ordres de mobilisation. En cas de conflit armé avec un autre noble, ou lors d’une quelconque expédition, il rassemblera ses troupes sous forme de groupes armés afin de les déplacer et de les mener au combat.

2- Les Armées

Il est du devoir du noble d’organiser ses gens d’armes en lance ou corps d’arme en vue d’une intégration dans une armée. Si le nombre de soldat est inférieur ou supérieur au nombre requis pour un groupe complet, il devra se charger de les intégrer ailleurs afin de former des groupes complets. Le noble est alors sous autorité du chef de l’armée.

III – De la Guerre en Anjou et de l’Armée Ducale

En temps de paix le Duc possède une garde ducale, constitué de soldats d’élite et sous les ordres du capitaine (Voir Constitution de la Garde Ducale). En temps de guerre, le Duc peut faire appel à la population et à la noblesse angevine afin de former l’Armée Ducale. Celle-ci est constituée de la Garde Ducale, de l’ensemble des forces armées de la noblesse ainsi que de l’ensemble des volontaires angevins offrant leurs services au Duc pour défendre le duché.

1- Organisation

L’armée Ducale est divisée entre quatre branches majeures.

i) La Garde Ducale
Elle est sous autorité du capitaine, du Commandant des Armées d’Anjou et du Duc. Son fonctionnement et ses règles se trouvent dans la Constitution de la Garde Ducale.

ii) Armée régulière
Elle fonctionne selon les règles de l’armée établie par un Codex indépendant de cette chartre.

iii) Les Suites Armées
Chaque Suite Armée est sous l’autorité de son suzerain et celui-ci éventuellement sous l’autorité d’un autre noble. Cependant afin de faciliter une communication entre la noblesse et l’État Major, les nobles dont les fiefs sont regroupés autour d’une même ville nommeront l’un d’entre leur porte-parole. Il fera partie de l’État Major (EM) avec le grade de Lieutenant et il participera aux débats puis communiquera soit les requêtes des nobles qu’il représente, soit les décisions de l’EM. Ceux-ci seront rassemblés dans un quartier général (Voir paragraphe correspondant)

iv) Les volontaires
Ils sont sous l’autorité du Capitaine qui aura la charge de les organiser et de les diriger dans des groupes afin de compléter ceux ci.

2- Hiérarchie

L’ensemble des nobles ayant des soldats investis dans l’Armée Ducale auront accès au Quartier Général (QG) et seront répartis selon la localisation de leur fief. Dans ce lieu seront transmises les décisions officielles de l’EM, Ils doivent obéir aux ordres du Duc, du Commandant et du Capitaine.

3- État d’Alerte

En temps de paix, les nobles sont libres d’entretenir leurs troupes comme bon leur semble. Seul les membres de l’EM (Moyen et Haut Commandement) sont soumis à un passage régulier au QG. La Garde Ducale se doit d’être active en tout temps, en vertu de sa Constitution.

L’État d’alerte est déclaré lorsque le duché est impliqué dans un conflit extérieur ou que la sécurité du Duché est menacée et que des opérations militaires de grande envergure vont être déclenchées. La décision de lancer l’État d’Alerte revient au Haut Commandement. Si celui-ci déclare l’État d’Alerte le Duc fait alors appel à la noblesse qui a le devoir de mettre sa Suite Armée a disposition de l’Armée Ducale. Les nobles impliqués doivent alors passer quotidiennement au Quartier Général. Les Chefs d’Armée sont alors nommés par l’EM et les lieutenants transmettent les premières directives pour que les nobles puissent mobiliser leurs troupes rapidement.

4- Mobilisation

Lorsque la mobilisation des troupes est déclarée les nobles sont chargés de prévenir leurs troupes. Leurs gens d’armes doivent être prêt à prendre la route ou intégrer une armée le plus rapidement possible et s’assurer d’avoir des provisions nécessaire. Lorsque le Duc mobilise l’Armée Ducale, il s’engage à verser un salaire quotidien de dédommagement pour le temps passé hors des champs de 16/18 écus (10/12 écus plus une miche de pain) (Là encore j’hésite). Cependant en cas d’urgence ce salaire peut ne pas être effectif immédiatement.

Chaque vassal est tenu de suivre les directives équivalentes à l’État d’Alerte (Paquetage, déplacement, combat…). À partir du moment ou un noble ou un serf est impliqué dans le conflit il est tenu de suivre la discipline exigé au risque d’être passible de poursuite disciplinaires. Chaque noble doit s’assurer du bon fonctionnement de son unité ou du moins d’avoir ses soldats placés dans d’autres unités à défaut de pouvoir le faire lui-même.

IV – De la Discipline

En temps de paix, un vassal doit respect et obéissance (se mobiliser quand celui-ci lui demande) à son suzerain et en échange celui-ci lui promet une protection (le salaire pour les jours de déplacement) (Je vois pas comment le formuler autrement sans sortir du RP). Un noble vassal d’un autre noble lui doit de la même façon, respect et obéissance. Les mesures disciplinaires et les obligations entre vassal et suzerain sont laissé libre d’être établies entre eux.

En temps de Guerre, la seule hiérarchie qui prône est celle établie précédemment. Les liens de vassalité entre nobles sont temporairement suspendus. Une Suite Armée dépend de son seigneur, ou du Seigneur sous lequel elle a été placée lors de l’indisponibilité de celui-ci. Ce Seigneur reçoit ses ordres des Lieutenants, ou plus directement du Chef de l’Armée qu’il a intégré si tel est le cas.

À partir du moment où un serf ou un noble est impliqué dans le conflit, il doit obéissance et respect à son supérieur hiérarchique. L’ordre émanant du plus gradé prévaut toujours. Un ordre discuté ou contredit, une mission abandonnée seront passibles de Cour Martiale composée de l’ensemble de l’EM et seuls des cas exceptionnels pourront obtenir la clémence du Duc. Les mesures disciplinaires peuvent aller du simple blâme jusqu'à la destitution de ses titres pour un noble ou au bannissement pour un simple serf.

Le bon fonctionnement de l’Armée Ducale et l’accomplissement des objectifs de missions priment sur la volonté individuelle. Toute personne mettant en péril le Duché par ses agissement sera passible de Cour Martiale. Aucun écart de conduite ne peut être toléré lorsque la sécurité du Duché est menacée.

V – De la Fidélité

Après de bons et loyaux services auprès d’un noble, celui-ci peut offrir en remerciement à son vassal un fief sur ses terres si celui-ci en possède ou faire la demande auprès du Duc de lui accorder une seigneurie de mérite. Le Duc peut de lui-même faire don de ses fiefs à n’importe quel Homme étant à la hauteur, que ce soit un titre pour un membre de sa Garde Ducale ou un serf méritant ou un titre supplémentaire à un noble.
avatar
Armor
Vicomte d'Andigné - Seigneur de Boumois

Messages : 59
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum